Le web est ma passion, son développement mon métier. A travers ce blog, je partage mon regard de jeune entrepreneur sur les nouvelles technologies.

Lectures recommandées
Derniers articles
Rechercher

Le blogueur est-il con ?

Certains l’affirment, d’autres le réfutent. Une chose est sûre, beaucoup de sociétés le pensent. Je ne souhaite pas revenir sur ses envies de pouvoir, sa manie de se sentir supérieur ou encore sa façon de jouer les journalistes, mais bel et bien me focaliser sur l’image qu’il dégage. Et plus particulièrement montrer que certaines entreprises en abusent, pour promouvoir leurs produits ou mettre leurs campagnes publicitaires sous le feu des projecteurs.

Récemment, plusieurs blogueurs ont reçu un cadeau de la part d’une grande marque d’alcool (et non, je ne la citerai pas, cela pourrait être interprété comme étant de la publicité déguisée ; on ne m’y prendra pas). Plusieurs bouteilles, un shaker, des verres, du jus d’orange pour accompagner l’ensemble, l’assortiment était complet.

Bien entendu, ce cadeau n’est pas tombé de ciel, leur vie numérique est directement entrée en jeu ; si seulement ils pouvaient les remercier en publiant un article sur leur blog, ça arrangerait bien leurs affaires ; ce n’était bien entendu pas mentionné, juste implicite. Le problème ? La publicité pour l’alcool est interdite sur Internet (on se souviendra d’ailleurs de la condamnation d’une célèbre marque de bière pour s’y être aventuré).

Et c’est justement là que je veux en venir, justement à ce niveau qu’il y a de l’abus. La publicité officielle étant impossible, cette société utilise la crédulité des blogueurs pour mettre en avant leur boisson. Et bien entendu, beaucoup sont tombés dans le panneau : on assiste à quelques déballages en direct, sous l’œil attentif de leur caméra, accompagné d’un magnifique pavé vantant le goût et les mérites du produit. Bref, de la publicité, pur et dur.

Alors bien entendu, la société en question n’a jamais rien demandé, elle a juste offert quelques cadeaux. Explicitement, c’est vrai. Un exemple qui en illustre évidement bien d’autres. Les blogueurs sont bien pris pour des cons ; c’est bien connus, on peut leur donner n’importe quoi, ils relayent systématiquement…

Oui, je suis blogueur. Oui, je reçois des cadeaux. Oui, je suis…

Pingbacks

Vous parlez de cet article sur votre blog ? Faites un trackback.

20 commentaires

Publigeekaire [w] dit :

Je sais que personne n’est sensé ignorer la loi, mais la société n’a-t-elle pas profité aussi des récents changements autour de la législation de la publicité sur le Web. Le principe a été validé par le conseil constitutionnel, et même si ce n’est pas encore effectif, je pense qu’il y a un flou d’information autour de tout ça.

Au delà de la connerie, il y a surtout une belle omission volontaire de la part de la marque d’alcool et de la boîte de Buzz. Au final, je me demande qui se prendrait la plus grosse cartouche s’il y avait plainte. Celui qui aurait dû mieux se renseigner, ou celui qui savait pertinemment ce qu’il faisait ?

Allez, un peu de lecture en plus pour rappeler où en est exactement la situation.

Vendredi 17 juillet 2009, 11h53
Initié en 2008, le débat sur la publicité faisant la promotion des marques d’alcool sur Internet arrive à son terme. Jeudi 16 juillet 2009, le Conseil constitutionnel a validé l’essentiel du texte de la loi Bachelot, concernant la réforme de l’hôpital, et notamment la partie concernant la publicité pour l’alcool diffusée sur Internet. Selon l’amendement proposé par l’UMP Jacques Domergue, et adopté par les députés le 9 mars dernier, la publicité pour les marques d’alcool sera donc autorisée sur Internet, en dehors des sites édités par des associations, sociétés et fédérations sportives ou encore des ligues professionnelles, ainsi que ceux principalement destinés aux jeunes (lire l’article L’Assemblée autorise la publicité pour l’alcool sur Internet, du 10/03/2009). Elle devra également être irréprochable sur le plan éthique. Prochaine étape : la promulgation de la loi par le président de la République.

http://www.journaldunet.com/ebusiness/breve/publicite/40791/le-conseil-constitutionnel-valide-l-e-publicite-pour-l-alcool.shtml

jayer dit :

Tu peux recevoir mais tu n’es pas obligé d’écrire quoi que ce soit…

Mr Xhark [w] dit :

Dommage que je n’ai rien reçu, j’aurai fait l’apéro sans rien relayer :) m’enfin c’est pas en disant ça qu’en m’enverra des trucs :D

Julien Guyomard [w] dit :

@Publigeekaire : Merci pour ta contribution. Je savais que la question était au coeur des débats, sous pour autant précisément connaître l’avancée des choses.

Dans tous les cas, je pense qu’il joue sur les mots. Car au final, la société en question n’a jamais dit qu’il fallait publier un article sur ce cadeau, c’est le blogueur qui en prend l’initiative (ce qui parait, au fond assez normal, quand un cadeau est généreusement donné, pour remercier l’expéditeur).

Julien Guyomard [w] dit :

@jayer : Oui, justement. Mais malheureusement, beaucoup de blogueurs n’ont pas eu ce recul (surement par méconnaissance de la loi).

Jean-Marie [w] dit :

Perso, je n’ai jamais eu la chance de recevoir de cadeaux, sûrement pas assez lèche botte ? Mais bon, suis pas jaloux et d’autre part, quand j’ai ouvert mon premier blog, c’était pour le plaisir et non dans l’optique de toucher les bas fonds en me faisant offir des cadeaux !! ;) Re: Recevoir des cadeaux pourquoi pas mais que la boîte n’attende pas de retour de ma part sur mon blog (surtout quand on a une ligne éditoriale plus ou moins définie.

Lionel - Websourcing [w] dit :

Ben du coup ils tombent sous le coup de la loi non ? Pour un misérable cadeau ils pourraient se retrouver dans le c***

Kev dit :

@Jean-Marie : J’ai regardé ton blog, je n’y ai pas trouvé l’adresse de ton domicile. Peut être pour ça ? J’en ai jamais reçu non plus, mais je pense que ces blogueurs ont reçu ces cadeaux sans être prévenus par email. Donc pas d’adresse de livraison sur le blog, pas de cadeau. je vais ajouter la mienne sur mon blog, du coup !

Kev dit :

@Lionel : Oui, je pense aussi. Car comme le dit Julien, ils pourront pas se retourner contre la société : on ne leur à jamais demandé de publier un article sur Internet…

Mviry [w] dit :

@Kev : Bonne idée ! :p

Jean-Marie [w] dit :

@Kev: Voilou qui est fait, il n’y a plus qu’à attendre les cadeaux mais bon, je crois plus au Père Noël à mon âge hihi! ;)

Charley Rabec [w] dit :

Le blogueurs publie des articles sur ce qu’ils vie, sur ce qui lui plaît… Le blogueur a le choix de publier ou non son article.
C’est son blog après tout, c’est lui qui est maître de ce qu’il écrit.

La société fait son marketing, c’est une bonne forme de communiquer pour elle, non? … Bien que ce ne soit pas très éthique.

Julien Guyomard [w] dit :

@Kev : En effet, cela peut aider pour recevoir des cadeaux. Ensuite, il a aussi le whois des domaines qui peut le servir pour contacter le propriétaire d’un site (quand celui-ci n’est pas masqué).

@Charley Rabec : Il est maitre de ce qu’il écrit, oui, mais en est également responsable. Donc au vu de la loi, ce sera le premier inquiété (même si, au fond, je doute que quiconque prennent la peine d’attaquer une blog pour cela, aussi grand soit-il).

Nicolas J [w] dit :

Hé ! Comment on fait pour recevoir une bouteille d’alcool quand on est zinfluent ?

Publigeekaire [w] dit :

@Jukien : « même si, au fond, je doute que quiconque prennent la peine d’attaquer une blog pour cela, aussi grand soit-il » : hum, Eric de Presse-Citron s’est bien fait attaquer via Fuzz pour une info qui lui était totalement extérieure. Il a fini par gagner mais bon, ça ne met personne à l’abri.

Quoi qu’il en soit, je pense qu’un blogueur aurait plus à craindre d’associations que des représentants de l’état. Et dans un premier temps, on lui demanderait probablement de retirer le contenu (après l’avoir vertement sermonné).

Julien Guyomard [w] dit :

@Publigeekaire : Oui, mais dans le cas de l’affaire Fuzz, la personne en question était directement et personnellement visée (que ce soit à tord ou à raison, peu importe, ce n’est pas le sujet ici). Dans le cas des lois contre la publicité pour l’alcool sur Internet, les attaques viendraient de l’état ou d’associations. Je doute qu’ils perdent leur temps pour un « petit média » (car l’importance des mails en France est encore limitée).

Julien Guyomard [w] dit :

oups, il fallait lire « l’importance des BLOGS en France est encore limitée ».

(décidément, je suis distrait aujourd’hui…)

Stéphane dit :

Attention, cette action, telle que vous la décrivez, semble s’apparenter à de la communication (une opération RP) et non pas à de la publicité.

Si la publicité pour l’alcool est pour le moment interdite sur le web (plus pour longtemps si l’on en juge l’évolution legislative en cours), la communication auprès de leaders d’opinion ne l’est pas, tout comme il n’est pas interdit de faire des envois à des journalistes (presse ou web).

Si la marque avait payé les blogueurs pour parler du produit (type article sponsorisé), cela aurait été assimilé à de la publicité, donc illégal.

Par simple curiosité, allez-vous retourner les produits à l’expéditeur ?

Julien Guyomard [w] dit :

@Stéphane :

Légalement parlant, ils sont peut être (et même surement) dans leur droit. Cependant, ça reste selon moi une manière de contourner ces lois, et donc une manière de profiter de la situation ; je doute qu’un journaliste publie un tel article.

Ensuite, ce genre de cadeau est presque toujours adressé en tant que personne physique. Ainsi, notre qualité de blogueur n’est presque jamais mise en avant : il n’y a donc pas lieu de rapporter ces cadeaux ; ils peuvent être vus comme une manière de convaincre un client, pour qu’il achète par la suite.

Julien Guyomard [w] dit :

D’ailleurs, pour répondre à Jean-Marie et Kev, je reçois ce type de cadeaux depuis que je suis enregistré en tant qu’éditeur Internet (et donc, depuis que mon entreprise est sur pieds). J’imagine que c’est directement lié, et que ces « listes adresses » circulent entre plusieurs marchands…

(mais il faut pas croire, je reçois également du spam-version-papier, pour me vendre toute sorte d’assurances ou contrats)

Laisser un commentaire

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>