Le web est ma passion, son développement mon métier. A travers ce blog, je partage mon regard de jeune entrepreneur sur les nouvelles technologies.

Lectures recommandées
Derniers articles
Rechercher

Twitter, outil idéal pour trouver un job ?

Je ne vais pas vous l’apprendre maintenant, je propose des services orientés web à des sociétés, en tant que Freelance. Mais pour proposer de tels services, encore faut-il trouver des clients. Oui, c’était la petite révélation de la journée.

Pour cela, tous les moyens sont bons. Bouche à oreilles, site vitrine, petites annonces dans le métro ou même, pour les plus modernes, utilisation de réseaux spécialisés, comme le bon RemixJobs mis sur pieds par l’homme du taxi de Dallas. Chacun sa technique, chacun sa zone de chasse. Le tout étant, au final, de trouver des clients adaptés aux prestations que vous proposez.

En cela, tenir un blog est aussi un excellent avantage. Les contacts que vous tissez sur la toile et l’expérience que vous affichez dans vos billets permettent d’attirer de nouveaux clients, qui prennent alors l’initiative de vous contacter directement. Ca tombe bien, vos compétences sont en général ciblées sur leurs besoins. Et dans le cas contraire, comme vous n’êtes pas un rat, vous l’orientez sur l’un de vos amis-du-net qui pourra l’aider.

Cependant, depuis quelques temps, j’assiste à un phénomène nouveau : être contacté, non pas à travers ce blog, mais par Twitter. Si je regarde ces trois dernières semaines, je pense même avoir rencontré plus de clients via Twitter que via le blog. Total hasard, simple évolution de la clientèle, ou nouvelle utilisation de Twitter ?

Seulement 140 caractères pour résumer un projet ?

A première vue, cela peut sembler normal. Vous tissez une communauté, englobant souvent des professionnels du web ; attirer l’attention de clients par ce biais peut sembler ordinaire. Cependant, en y réfléchissant de plus près, cela m’intrigue de plus en plus. Je le disais à l’occasion de mon dernier billet, un blog me semble bien plus adapté pour partager ou exprimer son expérience. Sur Twitter, vous relayez de l’information, commentez rapidement des liens, tout le monde peut le faire ; à priori, aucune connaissance du web n’est nécessaire. Pourtant, ces clients semblent vous faire confiance uniquement à travers vos messages de 140 caractères, et donnent l’impression de ne pas s’être plus renseignés sur vous, de ne pas avoir pris la peine de visiter votre blog. Etrange.

De même, l’email semble un moyen de communication bien plus adapté pour ce genre d’échanges. Un client a toujours un projet qui lui tient à cœur, le résumer en 140 caractères seulement n’est pas envisageable. Et pourtant, non. Là encore, ces clients ont préféré vous envoyer un message privé sur Twitter, souvent pour tester votre intérêt, avant de vous laisser un numéro de téléphone ou une adresse email. Pourquoi cette étape Twitter ? L’adresse email, et même parfois le numéro de téléphone, sont mentionnés sur le blog…

Pourquoi un tel engouement ?

Je ne l’explique toujours pas, je ne le comprends pas. En tant que client, ma manière d’agir est toute autre. Je souhaite contacter des personnes précises, que j’ai rencontrées ou repérées (via Twitter ou non, peu importe) ou dont je connais les talents ? J’utilise l’email ou le téléphone directement, moyens qui me semblent plus conventionnels. En revanche, je ne connais aucun prestataire pour mon besoin, et souhaite lancer un appel ? Dans ce cas, poster un message public sur Twitter est une solution, en espérant que les copains lui donneront un maximum de visibilité. Mais un contact ne se fera jamais avant d’avoir jeter un œil sur les projets du type.

Si, actuellement, cela fonctionne ainsi pour des travaux en Freelance, j’imagine que ça doit aussi être le cas pour des demandes d’emploi plus conventionnelles. Alors, recevoir (ou envoyer) un CV par message privé sur Twitter, ça vous ferait quel effet ?

Pour aller plus loin

Pingbacks

blog buzz & tendances [w] dit :

Revue de liens #8…

Cette semaine encore, la blogosphère m’en a appris de biens belles ! Il paraît qu’il faut bien faire gaffe aux commentaires sur son blog. Il suffit pour ça, d’un peu d’organisation. Parce que c’est pas tout ça mais parfois un commentaire mal placé…

Chronik Web #15 Sélections de liens de la Blogosphere francophone | webochronik [w] dit :

[...] Ilonet : Twitter, outil idéal pour trouver un job ? [...]

Les news Geek incontournables de la semaine [w] dit :

[...] Ilonet : Twitter, outil idéal pour trouver un job ? [...]

Vous parlez de cet article sur votre blog ? Faites un trackback.

14 commentaires

Keeg [w] dit :

Bordel, tu trouves même des clients te contactant par Twitter, je vais commencer à être très sérieusement jaloux.

Alain dit :

Une explication peut être, celle de la proximité. En montrant qu’il nous lit sur Twitter, et qu’il est dans notre « cercle d’amis », il y a beaucoup de chances que le client ait une réponse (voire un prix) bien plus chaleureuse. Enfin, ce n’est qu’une hypothèse, mais je pense que c’est avant tout une histoire de confiance.

KubX [w] dit :

Beaucoup de contact via Twitter, je confirme :D

Modérateur [w] dit :

C’est le cas pour des missions en freelance, çà me parait assez logique. Cela doit souvent être dans l’urgence, et les gens qui te contactent par ce biais doivent être des utilisateurs réguliers de l’outil. Pour les postes conventionnels j’y crois moins pour être honnête, à la limite une prise de contact pour les métiers du web, mais pas ailleurs :)

Finalement je ne trouve pas çà illogique d’utiliser les outils en vogue pour se contacter quand on bosse dans le web :) Après, la fin et les moyens… Et la vrai question : si tu n’étais pas sur Twitter, t’auraient-ils contacté ?

Aurelie [w] dit :

Tout dépend de la situation. S’il y a déjà un bon rapprochement entre les personnes, qu’elles se connaissent bien, cela peut se comprendre.

Par contre, vu que nous sommes loin de connaitre toutes les personnes qui nous suivent sur Twitter (et même d’avoir discuté avec chacun d’entre elles), c’est plus louche dans le cas inverse. D’une part parce qu’avec le nombre de spam envoyés sur Twitter, le message peut passer à la trappe, mais aussi parce ça ne permet de mettre les formes requises au message.

Julien Guyomard [w] dit :

@Keeg : Dis-tu alors que tu trouves tes employés à travers ce même réseau social ! ;-)

@Alain : C’est un argument valable, en effet, celui de la proximité. En l’occurrence, je trouve cela plus contraignant, dans la mesure où cela oblige, tôt ou tard, à s’orienter sur le mail. Discuter via 140 messages, ce n’est pas simple.

@Modérateur : Justement, ce ne sont pas forcément des personnes qui travaillent dans le web. Ou du moins, ce n’est pas toujours leur coeur de métier. Je pense notamment aux agences (immobilières, d’offres d’emploi ou même de voyages) qui veulent développer leur visibilité sur l’Internet, après avoir créé leur page Twitter / Facebook.

@Aurelie : Concernant le spam, j’en reçois également beaucoup par email, donc l’un dans l’autre, je ne pense pas que cela soit un handicape. Ensuite, je suis le premier à beaucoup utilisé les messages privés pour communiquer, sur Twitter (presque autant de messages privés que de tweets publics…). Cependant, recevoir un message « sérieux » dans un cadre qui ne l’est pas à mes yeux me fait toujours un effet étrange.

Simon [w] dit :

Bon Twitter c’est le nouveau MSN sur la place publique alors ?

421stores dit :

Certains parlent de « proximité », d’autres d’ »urgence » dans ces commentaires. Une question que je me pose : ça donne quoi au niveau de la pertinence de ces demandes ? Etre contacté est une chose, mais ces contacts sont-ils sérieux ? Sont-ils réfléchis, ou sur un coup de tête sans lendemain ? Bref, combien de prestations sont, au final, concrétisées, en fonction du moyen de contact ?

Louna dit :

A mes yeux, c’est un soucis. Les moyens de communication se multiplient, on ne sait plus où regarder. Alors que d’autres essayent justement de tout centraliser.

Sans parler de travail, combien reçoivent maintenant des invitations ou mails directement sur Facebook ? Chose que je trouve, d’ailleurs, insupportable (vu que je suis pas super fan du réseau, je dois y passer une fois par mois…).

Francis [w] dit :

Pour ma part, j’ai trouvé l’annonce de mon nouveau job sur Paris grâce un tweet :D

Free Rider 2 [w] dit :

Personellement j’ai essayé de trouver un job via twitter mais mes pauvres 120 followers n’ont pas suffit, il faut quand même une certaine influence !

Laisser un commentaire

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>