Le web est ma passion, son développement mon métier. A travers ce blog, je partage mon regard de jeune entrepreneur sur les nouvelles technologies.

Lectures recommandées
Derniers articles
Rechercher

Comment choisir le bon CMS ?

Cet article est une traduction de How To Choose The Right CMS, originalement publié sur Webdesigner Depot. Je remercie son auteur pour m’avoir permis de le traduire en Français. Naturellement, ces propos n’engagent que lui.

Après le langage PHP, les CMS (Content Management Systems) représentent un des outils les plus utilisés pour la création de sites Internet. De nos jours, construire un site web rapidement et facilement étant devenu primordial, de nombreux développeurs web se tournent vers des CMS Open Source. Cependant, il en existe des centaines sur la toile : choisir le bon est loin d’être une mince affaire !

L’objectif de cet article est de discuter sur le choix d’un tel CMS, selon l’utilisation qui en est faite, et de vous présenter les meilleures plateformes que j’ai pu découvrir. De plus, je souhaite vous mettre en garde contre certains CMS, à éviter.

Sommaire

Qu’est ce qu’un CMS ?

Un CMS (Content Management System, Système de Gestion de Contenu) est une application Web utilisant généralement une base de données (souvent MySQL) destinée à créer, modifier et sauvegarder du contenu HTML, de manière simple et efficace ; un panel d’administration vous permet de le gérer dynamiquement et précisément. Le résultat est ensuite affiché aux yeux de vos lecteurs.

Pourquoi utiliser un CMS ?

Il y a plusieurs raisons, mais la principale est sans aucun doute la facilité d’édition et de modification du contenu. Cependant, les développeurs web oublient souvent cet aspect, et cherchent toujours à rajouter de plus en plus de fonctionnalités ; au final, l’application perd son objectif premier : la facilité !

Cependant, le contenu ne se résume pas juste au texte. Vous aurez parfois besoin d’un formulaire de contact, ou d’un espace membres. Il est donc nécessaire de trouver le bon CMS, qui répond au mieux à vos besoins, sans pour autant ajouter un tas de fonctionnalités inutiles.

Les 5 plus grosses erreurs dans le choix d’un CMS

Erreur 1 : Choisir un CMS trop Geek

Pour commencer, un développeur web doit impérativement noter que ses clients ne sont pas forcément des mordus de technologie. Ainsi, votre site ne doit pas répondre à ses attentes, mais bel et bien à ceux de ses clients. Sur le long terme, il est donc préférable d’utiliser un CMS avec une interface d’administration simple et efficace, même si cela nécessite plus de modifications au début, pour l’adapter à des besoins spécifiques.

Erreur 2 : Plus c’est gros, mieux c’est

Méfiez-vous des CMS, Open Source ou non, qui mettent en avant l’importance de leur communauté comme argument de vente. Ne soyez pas aveuglé par le nombre d’extensions, plugins ou thèmes proposés : c’est un PIEGE !

Le fait que beaucoup de personnes utilisent un CMS ne signifie pas pour autant qu’il est bon. Par exemple, regardez le nombre de personnes qui insistent pour utiliser Linux. Je ne comprends toujours pas pourquoi ces gens s’infligent une telle douleur [ndld : grrrrr]. Choisir un CMS par rapport à sa communauté revient au même.

De même, certaines personnes choisissent un CMS en fonction du nombre de développeurs, ou de la somme d’argent investie dans le projet. Là aussi, c’est une erreur, comme le souligne cette citation :

J’aimerai que le développement correct d’un produit soit aussi simple que la signature d’un chèque. Si c’était le cas, Microsoft vendrait de bons produits.

Vous l’avez deviné, c’est une citation de Steve Jobs, mettant en avant la faiblesse de son principal rival. Ce qui importe est la qualité de développement, et non le nombre de personnes travaillant sur un projet. C’est également valable pour les CMS.

Par exemple, les CMS Open Source sont généralement peu encadrés, notamment au niveau des extensions et plugins. Ainsi, chaque développeur code sa petite fonctionnalité dans son coin, avec une vision locale, sans forcément chercher à l’intégrer au mieux. Au final, on se trouve avec un tas de fonctions et widgets indépendants.

Erreur 3 : Choisir un CMS trop petit

Il ne faut pas non plus tomber dans l’autre extrême : choisir un CMS trop petit, ne proposant pas le moitié des fonctionnalités souhaitées, n’est pas une bonne idée. Même si un CMS vous semble prometteur, vérifiez bien qu’il propose tout ce dont vous avez besoin avant le choisir. Malheureusement, beaucoup des meilleurs CMS sont encore en cours de développement… Difficile de se faire une idée fixe dans ces conditions.

Erreur 4 : Ne pas faire de recherche

Faites toujours, toujours, toujours une recherche avant de choisir un CMS. Toujours. Vérifiez les sites donnés en exemple, envoyez des emails aux administrateurs de ces sites pour discuter du CMS, parlez aux développeurs, et gardez un esprit ouvert. Se renseigner sur un produit avant de le mettre en production vous évitera bien des surprises !

Si vous développez un site web pour un client, faites ces recherches avant de lui promettre la lune. Parfois, vous penserez avoir trouvé la perle, l’extension ou le module adapté à vos besoins, et découvrirez ensuite qu’il est loin de répondre à vos attentes.

Erreur 5 : Permettre à un codeur de choisir le CMS

Ne jamais, jamais, jamais autoriser un codeur-mordu-de-technologie à choisir le CMS à votre place. Il est rare que ce genre de personnes tiennent à la fois compte du code et de l’interface utilisateur. Ainsi, que vous soyez une grande entreprise, ou un petit groupe de freelancers, il est primordial de faire confiance aux utilisateurs de Mac OS [ndlr : hum...] ; Utiliser un CMS avec une bonne interface est essentiel.

Quels sont les principaux critères dans le choix d’un CMS ?

Il y a énormément de choses à vérifier avant de choisir un CMS, mais voici les plus importantes selon moi :

  • 1. Installation rapide et facile
  • 2. Un panel d’administration simple et intuitif
  • 3. Des extensions simples et rapides à mettre en place
  • 4. Une gestion simple des thèmes
  • 5. Une communauté pour vous aider

Même si cela semble évident, choisissez le CMS avec l’interface graphique la plus adaptée à vos besoins. En effet, c’est en général directement lié au coté « User-Friendly » de l’application. Il est donc primordial d’étudier plusieurs CMS avant de foncer tête baissée avec le premier venu.

Les 3 CMS les plus prometteurs

Le développement d’un CMS Open Source s’inscrit sur le long terme. De nouveaux systèmes voient le jour en permanence, et beaucoup d’entre eux semblent très prometteurs. Certains « monstres », comme Joomla! Ou Drupal, ne peuvent pas faire machine arrière pour corriger de gros défauts. Peut être que les nouveaux systèmes peuvent apporter du changement à ce niveau ?

Ainsi, voici une liste des CMS les plus prometteurs :

1. Frog CMS

C’est sans aucun doute le grand gagnant de cette catégorie : Frog CMS est le plus prometteur de tous les CMS actuellement en développement. Très simple d’utilisation, très intuitif, le panel d’administration est un vrai régal. La communauté du CMS est encore petite, mais le développement du projet reste assez rapide, avec de nombreuses extensions.

Sa force réside dans sa communauté de développeurs, très organisée, pour produire un CMS fonctionnel et ergonomique. La version 1.0, actuellement en développement, devrait voir le jour d’ici peu. Frog CMS

2. Concrete5 CMS

Ce CMS est vraiment original et différent des autres systèmes. En effet, le panel d’adminitration est directement intégré au site. Vraiment très pratique. Cependant, même s’il reste simple à utiliser, certaines fonctions sont bien moins complètes que sous Frog CMS. Concrete5

3. iWeb

Techniquement, ce n’est pas vraiment un CMS Open Source, mais il s’en rapproche. Cette application est la première tentative d’Apple pour se positionner sur le marché des systèmes de publication web. Le projet est très prometteur, à suivre. iWeb

Top 5 des CMS actuels

1. Drupal

Drupal est probablement le CMS Open Source le plus complet et le plus fonctionnel actuellement. Il vous permet de modifier votre contenu directement sur la page, et d’utiliser facilement de nombreux modules. Les thèmes peuvent être adaptés facilement avec les feuilles de style CSS. Drupal

2. Wordpress

A l’origine, Wordpress était une simple plateforme de blogs. Mais il a grossi, et permet actuellement de réaliser tout type de site. Ou presque. Le panel d’administration, traduit dans de nombreuses langues, est très simple d’utilisation.

Il existe des centaines et des centaines d’extensions, pour ajouter de nombreuses fonctionnalités. Wordpress est ainsi que le CMS présentant le plus de fonctionnalités actuellement. Le tout avec une interface claire et intuitive. Wordpress

3. Radiant CMS

Radiant CMS est un simple CMS codé en Ruby on Rails. Son design, très simpliste, et ses fonctionnalités basiques rendent la création de contenu vraiment aisée. L’objectif de ce CMS est de se limiter aux fonctionnalités indispensables, pour laisser les codeurs implémenter par la suite les fonctions dont ils ont réellement l’utilité. Radiant CMS

4. Magento

Ce CMS est spécialisé dans le e-commerce ; Un véritable must pour les boutiques en ligne. Magento

5. Silverstripe

Ce CMS, très simple d’utilisation, avec une communauté grandissante, est très simple à pesonnaliser. L’interface utilisateur est très intuitive. Silverstripe

Eviter Joomla !

NDLR : Bien que n’étant absolument pas d’accord avec cette partie, je la laisse à des fins de cohérence, vis à vis de l’article original.

Joomla est le diable. C’est tout ce qu’il faut retenir. La seule manière d’obtenir les fonctionnalités que vous avez réellement besoin est de payer de grosses sommes d’argent pour installer des modules commerciaux. Et il y a un million de modules pour un problème donné, mais impossible de trouver le bon.

L’interface utilisateur est déplorable. Impossible de s’y retrouver, tout est mélangé. C’est vraiment un CMS à éviter, croyez-mois ! Joomla!

Résumé

Pensez toujours à chercher et essayer plusieurs CMS avant de faire votre choix. C’est vraiment important. N’oubliez pas que le principal objectif d’un CMS est la création et modification du contenu ; ne négligez jamais cet aspect face aux fonctionnalités.

Utilisez-vous, ou avez vous déjà utilisé un de ces système ? Lequel préférez-vous ? Pourquoi ?

Pingbacks

Anonyme [w] dit :

Couteau Suisse N°19 la série des trouvailles

Anonyme [w] dit :

Top hebdo Fuzz | Presse-Citron

Vous parlez de cet article sur votre blog ? Faites un trackback.

62 commentaires

david dit :

ben moi c’est spip ;)

Julien Guyomard [w] dit :

@david : Quels critères t’ont poussé à faire ce choix ? Le regrettes-tu ?

Ludovic Toinel [w] dit :

Et Dotclear 2 ? :-)

Il ne fait pas partie de la liste des CMS prometteurs ?

Julien Guyomard [w] dit :

@Ludovic Toinel : Selon moi, si. D’ailleurs, il fait même largement parti du top 5 des meilleurs CMS actuels. Cependant, cet article étant une traduction, je me suis contenté de retranscrire le point de vue de l’auteur original.

nico_nico dit :

Je ne suis pas toujours d’accord avec les arguments proposés par l’auteur.
Concernant l’erreur 2 : « Plus c’est gros, mieux c’est ». C’est vrai parce qu’il ne faut pas sur-dimensionner l’outil par rapport aux nécessités du projet, mais on ne doit pas se fermer de portes pour l’avenir, pour ne pas avoir à changer d’outil si on s’aperçoit l’année suivante que notre CMS est bon à changer.
Toujours sur « plus c’est gros… », à propos de la communauté, je ne suis pas d’accord : pour moi, plus une communauté est importante, et plus il sera facile de trouver de l’aide en cas de pépin.

Concernant l’erreur 5 : « ne pas confier le choix à un développeur ». C’est peut-être parce que je suis moi-même développeur, mais je pense que si ce n’est effectivement pas au développeur de choisir l’outil (plutôt au chef de projet), il sera important de lui demander son avis, car c’est lui qui mettra les mains dans le cambouis. Evidemment, cela ne s’applique pas à de petits projets perso où l’on est soi-même chef de projet et développeur.

Enfin, j’ajouterais à la liste des CMS eZpublish. Pas le plus populaire, et peut-être un peu aride au début, il vaut le détour pour peu qu’on lui consacre un peu de temps. Il est à mon avis surtout destiné à des projets de taille moyenne à grande.

Allez, bisous.

Franckm [w] dit :

Bonjour à tous,

Merci pour cet article. Un petit rajout malgré tout. Il est abordé des CMS simples il me semble qu’il manque trois grands CMS/CMF en plus de ceux rajoutés dans les commentaires :
EzPublish qui est incroyable pour gérer de grands projets avec une orientation objet exceptionnelle pour le développeur et une facilité d’utilisation pour le client très acceptable.
Typo3 qui est une machine de guerre à ne pas mettre entre toutes les mains mais qui fait des merveilles
CMSMS qui est un petit CMS qui ne paye pas de mine mais qui permet à un publisher de réaliser facilement et tout seul des sites vitrines dynamiques.

Bonne continuation.

Thoams [w] dit :

Bonjour,

Je m’intéresse d’assez près aux CMS. Il manque en effet une solution réellement simple et efficace.
Le projet le plus prometteur, selon moi, est Zimplit ( http://www.zimplit.com ) car il est très facile à prendre en main. Le projet est encore jeune, et certaines fonctionnalités essentielles manquent encore. Mais le principe de fonctionnement est plus prometteur que la plupart des CMS que j’ai rencontré.

Bonne journée,
Thoams ;-)

JS Mansart [w] dit :

Hum.

Comme d’hab, je vais râler.

Wordpress n’est pas un CMS, c’est un blogware. Il ne permet de publier qu’un type de contenu : des billets. C’est donc très limité pour un système de gestion de contenus.

Sinon, dommage que tu ne parle (hem, enfin, l’auteur original) que des CMS en PHP. Il existe d’autres CMS dans d’autre langage qui sont beaucoup plus performants. Par exemple Plone, qui chaque année gagne le award CMS…

Sinon, c’est un bon billet juste par le fait d’avoir diabolisé Joomla :)

Julien Guyomard [w] dit :

@nico_nico : En effet, il ne faut pas avoir les yeux trop gros, mais ne pas voir trop petit non plus. Toutefois, l’auteur met bien l’accent sur la possibilité d’évolution du CMS, lors du choix. Nous sommes directement dans ce cas ici.

Je rajouterai même qu’il est important de vérifier que le CMS est toujours maintenu, et qu’il le sera encore dans les années à venir. Utiliser un projet qui n’a sorti aucune nouveauté depuis plusieurs mois peut être risqué (et c’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup ont migré de dotclear vers wordpress : la version 2 a mis trop de temps à voir le jour).

@Thoams : Merci pour la découverte, je ne connaissais pas Zimplit. Je vais l’installer en local, pour essayer.

@JS Mansart : Et je comprends tout à fait que tu rales. Cependant, il est vrai que les plugins proposés par Wordpress permettent de le transformer peu à peu en véritable CMS (il y a des plugins pour gérer les PDF, d’autres pour les galleries photos, etc…)

Olivier Mansour [w] dit :

Cet article est affligeant de raccourci simpliste ! Franchement, ça me désespère de lire encore des trucs comme ça :-(

nico dit :

Un peu trop radical comme article.

Guillaume Moigneu [w] dit :

Comment peut on proposer les soi-disant meilleurs CMS du moment alors que l’on précise plus haut qu’il ne faut pas prendre en compte la remarque du geek mais les besoins du clients ? Peut être que le besoin du client se situe plutôt vers des produits comme Joomla …

D’ailleurs concernant ce top, petite parenthèse sur Magento. Certes innovant et prometteur (comme les autres à priori) il n’est pas à l’heure actuelle prêt à rentrer en production.

Le budget alloué aux projets Magento est 4 à 5 fois plus élevé que les projets basés sur son prédecesseur OsCommerce et que penser lorsque l’on doit mettre en place un hébergement de 48 coeurs avec 128 Go de Ram pour un site qui fait 10k visites par jour …

L’article manque cruellement d’argumentation et les raccourcis sont très très rapides.

Manatorme dit :

Très bel article.

J’ai déjà utilisé Joomla par le passé, et je confirme, c’est une horreur. S’y retrouver dans un tel fouillis demande bien de la patience ! Et en terme de consommation de ressources serveur, ce n’est guère mieux : la consommation mémoire est énorme, et la base de données très mal conçue.

Maintenant, j’utilise exclusivement wordpress et Drupal. Contrairement à ce qui a été dit dans les commentaires, je considère réellement Wordpress comme un CMS. Quelques modifications m’ont suffi pour le transformer en plateforme e-commerce (pour un client).

Magento est aussi un très bon produit, mais beaucoup plus lourd, beaucoup plus complexe. Toutefois, pour des gros sites d’e-commerce, il est probablement beaucoup plus adapté.

Bonne journée.

Bertrand [w] dit :

Pour moi c’est clairement SPIP. Voici les raisons :
- Finesse dans les modèles. Les squelettes peuvent être déclinés par type de pages, mais aussi suivant des id de rubriques ou de mots ou l’arborescence. Deux rubriques peuvent se comporter totalement différement très facilement et pas seulement au niveau mise en page
- Spip est un framework de développement et pas seulement un CMS. Via les squelettes et les boucles on peut attaquer directement la base de Spip, mais aussi une autre base. Tu peux écrire des requêtes sur n’importe quelle table directement dans le modèle de page. Tu peux donc écrire n’importe quel appli. Moi je gère avec un mag, un agrégateur rss, je termine un cityguide.
- un système de cache intégré. Spip gère le cache pour éviter de charger le serveur avec des requêtes. Tu peux le gérer finement modèle de page par modèle de page.
- des plugins : ils ont mis longtemps à arriver mais sont très puissants et vraiment intégrés dans l’interface. Celui permettant de gérer des champs supplémentaires est d’ailleurs excellent pour étendre les fonctionnalités globales.
- documentation : une documentation importante et en français.
- gestion du multilinguisme : là où il faut jongler avec les autres cms, spip gère le multilinguisme en natif.
- mots clés : bien avant les tags, spip gérait des mots clés transversaux que l’on peut utiliser comme tags éditoriaux ou comme tags techniques.
- développement très réfléchi. On peut dire que ça n’avance pas très vite mais quand ça sort c’est stable, ça prend en compte l’antériorité…

umoor dit :

Wordpress est un CMS… CMS = Content Management Systems non?

Et c’est un excellent Blogware également!

Il respecte une philosophie souvent absente de certains CMS « Make it Simple »… Il dispose d’une communauté active, de nombreux plugin et themes… Enfin ca vous le savez deja…

Sinon j’ai essaye Frog CMS.. et ca casse pas des briques et je vois pas ce qu’il apporte de novateur.

Je pense que plutot que de traduire des articles il serait bon d’en ecrire pour pouvoir ensuite les assumer, argumenter et discuter

antonin dit :

J’ai fait des dizaines de sites avec joomla, et c’est un très bon produit. Régulièrement élu dans le top3 des meilleurs CMS. http://www.packtpub.com/open-source-cms-award-previous-winners

Olivier [w] dit :

Vive wordpress! The best of the best cms!

sylvainm.com [w] dit :

L’article est intéressant, mais il manque parfois de nuances. Par exemple, la taille et la qualité de la communauté du CMS, le nombre d’utilisateurs, le nombre de thèmes et d’extension disponibles SONT des facteurs importants à considérer.

Pas plus tard qu’hier j’ai arrêté en toute sérénité mon choix sur WordPress pour refaire le site corporatif de ma petite entreprise. J’utilise WP depuis bientôt 2 ans pour 2 blogues perso donc, je le connais bien. Je suis à l’aise avec la structure des thèmes et l’implantation et l’adaptation mineure des extensions. Je ne suis pas codeur, j’ai de bonnes bases de HTML et une connaissance très sommaire du PHP.

J’ai expérimenté Joomla! et j’ai presque fait une dépression tellement c’est lourd et que la logique est incompréhensible. De plus, si on veut un thème intéressant ou des modules pour des fonctions, il faut effectivement, fouiller beaucoup, s’attendre à trouver peu et peut-être délier les cordons de sa bourse.

J’ai beaucoup lu sur les autres CMS, mais rien ne m’a convaincu. En optant pour WP, il ne m’a fallu qu’une journée pour l’installer, trouver et modifier un thème, établir la structure de base et installer quelques extensions pour les fonctionnalités désirées. À l’exception du contenu, il est déjà fonctionnel à 75 %. Je me sers des pages pour le contenu plus statique et des articles pour la partie plus dynamique (blogue, communiqués, articles, etc.).

Je crois que WP peut être une bonne solution pour site de petite taille à moyenne taille avec quelques contributeurs. Il répond parfaitement aux 5 critères énoncés et son évolution, qui tient réellement compte des besoins et des demandes des utilisateurs, est carrément spectaculaire. Sinon, on trouve toujours assez rapidement une extension pour la fonctionnalité dont on a besoin ou pour bonifier une fonction existante. Pour une personne qui ne connaît aucun CMS, je ne saurais dire, par contre, si c’est vraiment la meilleure solution.

Sylvain
http://www.sylvainm.com

Locust [w] dit :

Je rajouterai Os commerce dans les cms à éviter absolument, je comprends pas comment on peut utiliser, c’est zero niveau référencement et il faut bidouiller pas mal le code pour avoir quelque-chose d’à peu près correcte. A éviter absolument !

Thomas [w] dit :

Article très bien construit et analyse intéressante.

Je me permets de proposer ce lien permettant de tester plusieurs CMS sans rien installer. C’est assez utile pour se faire une idée :
http://www.opensourcecms.com/index.php

Et mon modeste billet sur le sujet : http://www.thomasgoubin.com/quel-cms-opensource-utiliser/

Bonne continuation,
Thomas.

yanouska [w] dit :

L’approche sur Joomla! est lamentable de médiocrité, car ne reposant apparemment sur aucune expérience utilisateur. Je travaille sur wordpress et Joomla! Chacun a ses spécificités, mais pour parler de Joomla! je n’ai personnellement aucun problème, ce CMS fonctionne parfaitement bien et est très facile d’utilisation. Contrairement à wordpress (selon moi) il permet d’aller plus facilement plus loin. Concernant les modules payants, lorsqu’ils sont très spécifiques et que des dev se sont casser les noix dessus pendant des jours, je ne vois pas le problème. A savoir, je n’ai jamais acheter un module pour Joomla! et je fais tourner des sites très appliqués du corporate ou ecommerce avec virtuemart en module qui est gratuit! Bref, l’avis de l’auteur reste LAMENTABLE à se demander s’il sait de quoi il parle.

Wordpress est excellent pour tout ce qui colle aux blogs et au format magazine

Joomla! est excellent pour du site corporate et du ecommerce.

Evidemment si l’on a des attentes très pointu, il ne faut pas s’attendre à tout réaliser soi même si on n’a pas un bon dév près de soi.

Bref encore un article sur la grande gueguerre à deux balles entre mac et pc, car au fond, ici, c’est de ça qu’il s’agit.

Laurent dit :

Radical, et vraiment trop court.
Je rajouterais qu’il faut absolument, pour tous les CMS, proposer une formation au client pour gérer son contenu.
Enfin tout n’est qu’une question de point de vue.

Nabil [w] dit :

Je recommande également eZ Publish. (Bizzare qu’il ait été évincé de cette liste)
Son point fort étant sa modularité.
L’interface d’admin est par contre assez austère au premier abord.

digiboy [w] dit :

J’ai une longue expérience avec les CMS et je suis d’accord sur pas mal de point avec toi. Mais tu y vas un peu fort avec Joomla. C’est un très bon et très puissant CMs pour qui sait le programmer. Et les millions de plugins répondront à coup sur à tous les besoins. Maintenant, c’est vrai qu’il n’est pas le plus aisé à prendre en main.
Je suis aussi un fervent partisan de SPIP, sa dernière version (2.02) étant un très bon cru.

Tite-Live dit :

Chacun a son expérience personnelle avec les CMS, et on ne peut pas être d’accord avec tout le monde…

Pour parler de Joomla : Vous qui l’utilisez, avez-vous déjà fait une recherche sur http://milw0rm.com/ de « Joomla » ?

gaetan [w] dit :

Je vais m’autoriser à ajouter mon avis personnel

J’utilise ou j’ai utilisé Wordpress, SPIP, DotCLear, CMS Made Simple, TupoLight, Joomla… et d’autres en test…

Pour les « vrais CMS » je conseille CMSMS pour de petit projet il est vraiment simple d’usage… Typolight encore marginal est également fort interressant. Sinon, je suis utilisateur de Joomla et même si je trouve également que l’apprentissage y est plus difficile, on peut en faire ce qu’on veut ensuite. De plus il bénéficie d’une communauté importante ce qui est non négligeable, pour pérenniser un projet. J’ai eu beaucoup de mal avec SPIP, mais je vais retenter un essai avec la v2.0

Sinon pour les plateformes de BLOG (vrai-faux CMS) : je suis un fan de Wordpress… et pus c’est tout ;-)

Jacques Pyrat [w] dit :

La règle principale que j’applique, c’est : « Il n’est pas raisonnable d’imaginer pouvoir bien maitriser plusieurs CMS ==> autant en choisir un et le pousser dans ses retranchements ».

Pour ma part, j’ai choisi SPIP qui me donne toujours de grandes satisfactions.

Jeff [w] dit :

I use Wordpress for several websites and it’s probably the better CMS that I used.

Xavier dit :

Hello,

Je suis à la recherche depuis longtemps… sans trouver mon bonheur.
Je suis à la recherche d’un CMS avec les fonctions suivantes en priorité:

- Possibilité de créer des articles WYSIWYG, certainement pour les images (avec Word si possible)
- Avoir une frontpage fixe sans avoir le dernier article publié
- Simple d’utilisation
- Thème simple à customiser… (changer l’image de banner, les couleurs de background, …)

Y a-t-il un CMS fait pour moi???

Merci,

Xavier

Yoan [w] dit :

Si on parle de CMS pur, je penche pour SPIP aussi.
Nous avons d’ailleurs développer un CMS dédié au e-commerce (THELIA) avec une logique similaire à SPIP.

En effet cette logique de boucles permet une intégration et une customisation graphique sans limite et surtout très simple à mettre en oeuvre.

La partie graphique est un point à ne pas négliger dans le choix d’un CMS. Tout dépend si on souhaite un blog perso ou un site pour une société avec une charte graphique 100% personnalisée derrière.

Scopika [w] dit :

L’article est une traduction et forcément n’est pas très sympa avec nos CMS 100% Français… Mais pour une fois cocorico : Thelia et SPIP ont été oublié. Les deux sont des frameworks de développement via des boucles simplifiées pour les templates ET des CMS très simple d’utilisation. On peut soit partir d’une feuille blanche pour les maquettes (à des coups qui restent très raisonnables), soit utiliser des templates. Les plugins sont nombreux et documentés.
Spip est spécialisé dans l’édition de contenus (textes, multimédias)
Thelia est spécialisé dans le Ecommerce et de plus en plus dans l’édition.

Cerise sur la gateau, les deux s’interfacent grâce à OpenStudio pour avoir le meilleur des deux…

Et forcément c’est en Français nativement… pas de soucis de traduction en « franciglais ».

Allez un effort : SPIP et THELIA…

Concernant JOOMLA : SI on a utilisé SPIP alors définitivement oui… on trouve que joomla est compliqué. Mais c’est l’histoire de la boite auto et de la boite manuelle sur une voiture… il y a des clans !

Pat dit :

Honnetement je suis pas trop d’accord pour Joomla, aprsè avoir pas mal travaillé dessus, je peux vous dire que derrière il y a un vrai Framework qui nous offre de grosses possibilités de développement, et le tous en M.V.C qui rend le code propre…
Par contre pour magento c’est un bon produit mais la oui, c’est une vrai usine a gaz au niveau interface, j’ai mis un peu de temps pour comprendre le fonctionnement!!!

Guillaume [w] dit :

Je ne suis pas d’accord non plus concernant Joomla.

Depuis la 1.5, Joomla a fait d’énormes efforts sur la structuration avec la mise en place du MVC et de vraies classes permettant beaucoup de possibilités.

Le seul truc c’est qu’à la sortie de la 1.5, il n’y a pas eu assez de doc pour pouvoir utiliser tout son potentiel.

Après, tout dépend l’utilisation qui en ait faite ! Si c’est pour créer un blog ou un pauvre site vitrine de 4 pages, Joomla sera trop lourd car trop complet, pour un vrai site, c’est top :) J’ai déjà créé plusieurs sites sous Joomla sans débourser le moindre euro. J’ai trouvé les composants qui répondaient à mes besoins, pour ceux que je n’ai pas trouvé, je les ai tout simplement créés. Ah bah c’est sûr que des fois faut aussi se sortir les doigts…

Mais il est vrai qu’une simple traduction d’article ne permet pas un vrai débat, là on ne tape forcement pas sur la bonne personne…

steve dit :

Et xoops ?

Seb dit :

Cet article mériterait bien un tableau comparatif des CMS quelqu’un n’oserait pas s’aventurer la dedans ca serait super interessant !!!

Parcontre qu’n est il en temre de sécutiré et de JOOMLA j’ai entendu dire que c’était pas sur !!

fran6 [w] dit :

Seb un tableau comparatif exhaustif à cette adresse
http://www.cmsmatrix.org/

Thoams [w] dit :

Bonjour à tous,

Ce n’est pas un tableau comparatif, mais pas loin. Voici le portail regroupant tous les CMS avec un commentaire + note à chacun :
http://php.opensourcecms.com/scripts/show.php?catid=1&cat=CMS%20/%20Portals

Ça m’a aidé à découvrir de nouveaux produits. Peut-être que ça vous intéressera aussi ?

Bonne après-midi,
Thoams ;-)

digiboy [w] dit :

J’ai testé Radiant et Silverstripe. Bon, j’avoue que je n’ai pas été convaincu. Radiant est franchement beaucoup trop simpliste et Silverstripe est bien mais alors d’autres aurait mérité d’y figurer comme CMSMS, ou Typolight. Non, franchement, cet article frise le troll :) Et puis, cette cabale contre Joomla, c’est n’imp’

Cymon [w] dit :

Pour moi je suis 100% SPIP, et mon collègue tente de me faire croire que plone/zop c’est mieux ! Dites lui bon sang !

Ludovic Toinel [w] dit :

La discussion sans fin ;-)

Alias [w] dit :

oh quelle horreur !


Wordpress dans la catégorie des CMS ??? !!! c’est un blasphème !!! un sacrilège !!! Nous les intégristes du web, nous vous disons qu’un blog n’est pas un CMS et vice versa. Oser dire le contraire de ce que nous proclamons est une insulte envers le seul et unique Dieu des Geeks !!!
Prenez une ftawa en plein dans votre gueule, misérables mécréants !!!

ps : ces propos sont inspirés du forum de wordpress et juste légerement grossis.

Manu dit :

Pour moi un bon CMS c’est un CMS (évidemment fonctionnant avec des feuilles de style) dans lequel on se sent bien, dont on arrive facilement à tirer quelque chose et donc : un CMS dont on aura une grande facilité à former le client !

Pas plus pas moins.

Ps : j’utilise Wordpress, Joomla, Drupal, Magento. Tout dépend des besoins du client.

zig dit :

le client, le périmètre du projet, les compétences du client… le budget… et après on peut parler d’un choix de CMS… l’auteur ou le traducteur de l’article n’a jamais du être confronté à la réalité du terrain… la gueguerre des CMS n’a pas de sens. seule compte la qualité de conception du CMS. Si celui ci est bien conçu (et il en existe des centaines, joomla compris), le chef de projet et l’équipe de développement qui ne sauraient pas le prendre en charge sont des ânes et des footcoders.
On cherche quoi ? un outil de création de site à a papa ou un framework ? tu t’adresses à qui coco, à un utilisateur lambda ou à une agence web ? ton article (pardon ta traduction) est grossière et stérile. Tu n’y peux rien, sans appréhender la dimension temps: combien des CMS cités existaient il y a 5 ans ? Combien existeront encore dans 5 ans ? Quid des évolutions ?

d’accord avec le dernier post de Manu : le client avant tout coco

Agitateur dit :

Qu’est ce qu’un mono-avis Francais sur une utilisation francaise ?

Elevez vous dans le debat open source pour les pays en voie de dev
et laissez tomber et boycotz l’eternelle debat Mac Pc c’est ridicule

il n’y pas de mauvais CMS il n’y a que des mauvais utilisateurs
avec des comprennettes differentes car les dev’s de sofs sont realisé en dehors de France et non pas à triffouilly les glauques comme vous le pensez …

pensez plutot a qui profite le crime?
qui profite de ce buzz ?

je repond a ce mauvais buzz tout en sachant que je le commente

Prenez une vue mondiale avec une stat equitable mondiale comme je l’ai fais ci dessous et vous comprendrez votre vue franco-francaise assez étriquée de l’utilisation de votre CMS sur la planete

pour ceux qui ne connaissent pas le lab’s de google utilisez le donc

quand à dire de telle conneries sur joomla je pouffe
bref argumentation est caduque car + de 3500 modules a dispo

bref joli buzz pour votre site ( il est lio pas trop net mais malin le gugus !

et vous etes tombé dedans tous autant que vous etes
je vous quitte car je perd mon temps ici bas

yooo

http://www.google.fr/trends?q=joomla%2C+drupal%2C+dotclear%2C+typo3%2C+wordpress%2C+radiant%2C+magento%2C+silverstripe%2C+&ctab=0&geo=all&date=all&sort=0

http://www.google.fr/trends?q=joomla%2C+wordpress%2C+radiant%2C+magento%2C+silverstripe%2C+&ctab=0&geo=all&date=all&sort=0

fred [w] dit :

Bonjour,

Nous sommes sous Magento avec notre site http://www.crocprice.com

C’est une solution fantastique que nous vous recommandons.

( un petit code promo au passage, avec le code « MAGENTO » 5 euros de remise a partir de 50 euros d’achats valable sur tout le site, meme pendant les soldes ) ;)

tol dit :

Perso je suis fan de Joomla, donc forcément pas d’accord avec le côté radicalo-stupide sans vrais arguments de cet article.

focus dit :

Assez surpris par le contenu de l’article, je suis… Après avoir utilisé diverses variations de Nuke (PHP – Post – etc..) WordPress et Dotcleat 1 et 2, Jommla, Xoops, etc… je trouve que l’article est assez extrême surtout dans ses conclusions au sujet de Joomla qui n’était pas hyper génial en version 1.0.x mais qui s’est grandement amélioré avec la 1.5.x et ce n’est naturellement pas terminé !

Finalement le but n’est-il pas de se sentir à l’aise avec un CMS (tant pour l’administrer que pour y ajouter du contenu) ? Le reste n’est que vue de l’esprit…

Ian [w] dit :

Bonjour,
Il est vrai que certaines approches dans ton article sont très tranchées.
Joomla est certes brouillon concernant quelques points, la mise en place de composants peut parfois s’avérer périlleuse pour la bdd et la mise en page par module peut sembler rigide.
Toutefois, avec un peu de perséverance, Joomla est un puissant cms. J’ai un reproche à lui faire, le référencement des pages.

Et enfin, il existe un cms exceptionnel, payant certes, ExpressionEngine d’EllisLab avec une gestion des utilisateurs très aboutie.

tom-over dit :

moi c’est TYpoLight…
http://www.typolight.fr

digiboy [w] dit :

Je suis d’accord avec Tom, Typolight est tres bien et aurait mérité de figuré dans l’article à la place de Silverstripe ou de Radiant. Le choix de ce dernier est une enigme. :)

Hélios dit :

J’aime bien dans cet article les erreurs à éviter :
Erreur 2 : Plus c’est gros, mieux c’est
Erreur 3 : Choisir un CMS trop petit

Choisir son CMS est pas simple, d’où le grand intérêt de bien réfléchir sur ce dont on a besoin. Inutile de prendre des CMS de grande envergure si ce n’est que pour utiliser 2 ou 3 modules.

Pour créer mon site, j’ai testé beaucoup de CMS, mais les grands CMS étaient pour moi bien trop complets pour l’utilisation que j’allais en avoir. Je suis donc parti d’un CMS français ‘petit’ pour reprendre l’expression de l’article ou plutôt disons ‘jeune à l’époque’ car les options me suffisaient largement. Depuis le projet s’est largement développé pour donner un CMS qui est accessible à tout le monde et très bien étoffé. Il n’est pas encore très connu, il s’agit de PHPboost (www.phpboost.com). A tester pour ceux qui ne le connaissent pas :)

CMS dit :

Moi je dis que tous les CMS sont nuls.
Même les commentaires de cet article sont nuls.

CMS dit :

Allez, je rectifie le tir…
C’est juste pour dire qu’il faut parfois faire court pour faire un article qui frappe (ou un commentaire).
Evidemment que l’article original est totalement subjectif (quoique je partage presque totalement ce qu’il dit), mais ça n’est pas aussi idiot qu’on voudrait le croire.
Je me met une seconde à la place d’un client qui voit tous ces commentaires. Chacun voit midi à sa porte. Chacun en a une plus grosse que l’autre. Une vraie cour de récréation.
Les développeurs/intégrateurs/pseudos spécialistes en sont-ils restés à l’age de la puberté ou quoi ?

« Nan, ch’te dis que la Xbox360 c mieux que la PS3 ! Et t’a ka aller voir ailleurs si t pas content, espèce de naze ! Na na nère ! »

CMS dit :

Je peux encore en faire un autre ?
Je viens juste de voir les commentaires du site original.
Une vision, un respect, une approche radicalement différente des ces râleurs de français.
C’est saisissant !
Je crois que si je dois embaucher un jour, je prendrais uniquement des anglosaxons, ils sont bien plus murs que… nous.

obligatoire dit :

yes, viva spip 2!

pipicaca dit :

PS3 c plus fort que toi

Viva mac and wordpress :)

Philippe [w] dit :

J’ai retenu 3 CMS: SPIP, Wordpress et TYPO3 histoire de pouvoir répondre à un maximum de demandes.

J’aime bien le système de mise à jour de Wordpress

creation site internet [w] dit :

On trouve que Drupal est très puissant comme CMS et c’est bien documenté sur le net donc pas de soucis de support, cela dit le choix de cms dépend largement des besoin que l’on a. Pour la facilité d’utilisation: Wordpress sans contestation!

Agence web [w] dit :

Je pense que certains CMS ne jouent pas dans la même catégorie, nous pouvons donc faire plusieurs sélections:
Wordpress pour un blog, magento pour un e-commerce, Drupal et Joomla pour un site d’entreprise.

madrogad dit :

Mais pourquoi joomla est le diable!!!!!!, j’utilise joomla depuis un ans j’ai pu construire des composants et des modules il a un framework très puissant en plus au niveau du sécurité il avance très bien…

Laisser un commentaire

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>