Le web est ma passion, son développement mon métier. A travers ce blog, je partage mon regard de jeune entrepreneur sur les nouvelles technologies.

Lectures recommandées
Derniers articles
Rechercher

L’hypocrisie des blogueurs, face aux billets sponsorisés

Petite pensée du matin, j’ai décidé de m’attaquer aux billets sponsorisés. Oui, je sais. C’est dangereux. S’attaquer aux billets sponsorisés, c’est un peu comme se battre contre un mammouth avec un club de golf. Certains s’y sont aventurés, ils ont failli y laisser leur peau. Le tout étant de prendre des gants de velours, et de ne pas dire à certains qu’ils vous les brisent. Oups, c’est dit.


Les billets sponsorisés ?

Commençons par une petite définition. Histoire de savoir de quoi on parle. Les billets sponsorisés sont des articles, souvent écrits par des blogueurs, publiés sur les blogs de leur auteur, mais rémunérés par une société. Avec parfois des contraintes fortes, comme l’obligation d’introduire certains liens ou certains mots.

Autrement dit, une société fournit le brief produit au blogueur, qui est alors rémunéré pour rédiger un article, et le publier sur son blog. Le tout avec une pseudo-liberté mise en avant, mais en réalité très contrainte. Oui parce que si vous critiquez trop un produit, la société risque de vous faire les yeux noirs.

La source d’une polémique !

Très récents, les billets sponsorisés sont le cœur d’un vaste débat. En fait, c’est comme le PSG. Décriés par certains, appréciés par d’autres, les blogueurs sont partagés sur la question. A ceci près que le groupe des « certains » varie en fonction de la température extérieure.

Soyons honnêtes : publier un billet sponsorisé ne vous dérange pas, quand vous y gagnez de l’argent. Par contre, quand les copains le font, ça change tout. D’un coup, vous en êtes la victime. Et quelle victime ! Celle du pire crime jamais inventé : le billet sponsorisé.

A tel point que maintenant, quand un blogueur publie un tel article, il se sent obligé de se justifier. Avant même de recevoir les premières éventuelles critiques, il se lance dans un discours argumentaires chiant comme les histoires de votre boulangère. Alors que c’était le premier à critiquer le voisin la semaine dernière, pour la même raison.

Premier argument bidon : la liberté !

Oui, mais ce n’est pas pareil, moi, je suis resté moi même ! Je ne suis pas influencé, et j’aurais dit exactement la même chose si je n’avais pas été payé. D’ailleurs, j’étais justement en train d’écrit un tel billet, gratuitement. Ben voyons. Vous pensez convaincre quelqu’un ?

Dire à une société qui vous paye que son produit est merdique, c’est comme dire à votre enfant que son dessin est horrible. Hypocrisie ? Oui, c’est le mot. Vous limiterez certainement les hyperboles, mais le résultat sera le même : l’apologie d’un produit merdique, pour faire plaisir à la société, et indirectement convaincre vos lecteurs qu’ils ont trouvé la perle rare.

Il faut dire ce qu’il est. Un blogueur qui démolit un service alors qu’il est rémunéré, il se tire une balle dans le pied. C’est un peu comme insulter votre patron, ou gifler votre banquier. Ca laisse des traces, et ce n’est pas bon pour les affaires.

Deuxième argument bidon : le bon samaritain non-intéressé

Ah mais non ! Si le produit ne me plait pas, je ne fais pas l’article. Je ne suis pas intéressé par l’argent, je préfère vivre pauvre sans manger que d’oser publier de telles choses. C’est un peu mon coté robin-du-web, celui qui pense avant tout au confort et au bien-être de ses lecteurs. Ben voyons.

Si le produit est clairement immoral, ou en dehors de votre ligne éditorial, je ne dis pas. Mais s’il concerne votre thématique, même s’il est merdique à souhait, je doute qu’un tel argument soit recevable. Pour 100 ou 200 euros, peut être. Mais si la société y met le prix ? J’en doute.

Je vous propose 2500 euros pour parler de Windows Vista, vous me pondez quoi ? Je suis curieux, tiens, j’attends vos réponses.

Le mot de la fin

Bref, je ne suis pas contre les billets sponsorisés. D’ailleurs,  je serai bien mal placé pour les descendre, je suis le premier à en accepter. J’en ai déjà publié une dizaine ici. Et oui, c’était très bien payé. Et d’ailleurs, personne ne m’a jamais rien reproché.

Ce que je déteste ? L’hypocrisie qui tourne autour. Vous faites du billet sponsorisé, ce n’est pas un problème. C’est votre choix, c’est votre droit. Mais assumez-le. Arrêtez de vous justifier en permanence, et surtout, ne prenez pas vos lecteurs pour des cons : indiquez clairement qu’il s’agit d’un article rémunéré  (surtout que la loi vous y oblige) !

Après tout, certains recouvrent leur blog de pubs, d’autres préfèrent les articles rémunérés. Tant que c’est clair et net pour le lecteur, c’est du pareil au même, non ?

Tags : , , .

Pingbacks

Avis sur les billets sponsorisés par les blogueurs [w] dit :

[...] de Ilonet qui m’a justement dit qu’il préparait lui aussi un billet à ce sujet, qu’il a d’ailleurs posté. Parfois, les coïncidences… CC’est la deuxième fois que cela arrive en peu de temps [...]

Réflexion : Les billets sponsorisés (re)créent la polémique [w] dit :

[...] parti pour le tour de piste chez les collègues blogueurs avec Ilonet qui s’attaque aux billets sponsorisés : c’est bien payé mais au final c’est une [...]

blog buzz & tendances [w] dit :

Revue de liens #4…

Et cette semaine je ne sais pas pour quelle obscure raison mais tout plein de gens ont remis le couvert pour polémiquer joyeusement sur les billets sponsorisés. Ainsi mon camarade Keeg interpelle le badaud avec une carotte : un billet sponso et un……

Les liens de la semaine #4 - Apwn.fr [w] dit :

[...] Ilonet : L’hypocrisie des blogueurs, face aux billets [...]

BlOg'X Office 50 : petit medley du Web | Autour du Web [w] dit :

[...] L’hypocrisie des blogueurs, face aux billets sponsorisés [...]

Chronik Web #11 Sélections des meilleurs liens de la Blogosphere Francophone pour la semaine du 5 au 11 Avril 2010 | webochronik [w] dit :

[...] Ilonet : L’hypocrisie des blogueurs, face aux billets sponsorisés. [...]

Vous parlez de cet article sur votre blog ? Faites un trackback.

37 commentaires

LeBlogger [w] dit :

Le titre donne envie de lire, donc je suis entrain de lire …

LeBlogger [w] dit :

Ok, approuvé.
Je devrais être plus clair sur le fait que c’est un article sponsorisé.

j’aime pas ajouté [sponsorisé] dans mes titre mais je pense que si mes lecteurs voit que je parle de chocolat ou de pneu pour voiture ils seront que c’est sponsorisé, ils sont pas cons quand même, hein ?

Xapur [w] dit :

Hello ! Outre l’aspect « moral », le souci est qu’on en vient à douter de l’avis du blogueur sur le produit. S’il en dit du mal, il risque de mécontenter son « client », s’il en dit du bien, on se demande s’il est réellement sincère. Pas facile !

Julien Guyomard [w] dit :

@LeBlogger : A mon sens, la mention « sponsor » dans le titre est pourtant la plus honnête. Après, que le lecteur veuille cliquer ou non, c’est son problème, mais au moins, il le fait en toute connaissance de cause. Et accessoirement, il n’est pas déçu en ouvrant l’article.

Ceux qui mettent la mention en petit en bas de l’article, ils se moquent clairement de leurs lecteurs.

@Xapur : C’est pour ça que le billet doit, je pense, être le plus neutre et objectif possible. La subjectivité passe mal. Si je dis que le produit est formidable, les lecteurs m’accuseront de mensonge. Si je le détruis, la société me tapera sur les doigts. Autant se contenter de décrire, objectivement.

LeBlogger [w] dit :

Eh bien merde, moi je n’avais mis que la mention en fin d’article, la prochain fois je la mettrais au début !

Louna dit :

Ouch. Lecture achevée. Tu étais inspiré ce matin !

La manière dont tu le présentes est intéressante. Je n’ai jamais écrit de billet sponsorisé (mais je n’ai plus de blog, donc ça aide un peu…) et n’ai jamais non plus eu l’impression d’en être la « victime ».

En fait, si un article est marqué comme « billet sponsorisé », je le lis comme un autre. Ca ne me dérange pas. Après, je suis peut être une bonne cliente, je regarde bien les publicités TF1 (que je trouve parfois plus intéressantes que les émissions, mais c’est une autre affaire).

Mais, maintenant que tu en parles, c’est vrai que beaucoup de blogueurs s’en défendent. Souvent dans les premières lignes de l’article, on a le droit à quelques lignes pour nous dire que c’est pour payer le blog. Chose que je comprends parfaitement. Ils font des articles gratuitement, ça serait dur s’ils devaient payer pour ça…

Du coup, je pense que ça vient de là. Essayer de faire comprendre au gens qu’avoir un blog, c’est pas gratuit, et que c’est pas toujours cool de devoir payer en plus. Surtout vu le temps consacré à la rédaction des articles.

Julien Guyomard [w] dit :

@Louna :

La question est surtout : ont-ils réellement besoin d’argumenter ? Quand TF1 place de la publicité, ont-ils besoin de se justifier pour autant ? Non, c’est normal. Et si tu ne veux pas de publicité, tu changes de chaine. Sur l’Internet, c’est du pareil au même. Un blogueur reste libre de monétiser son contenu comme il l’entend.

Alain dit :

Ce matin, je t’avoue que j’ai eu la flemme de tout lire. Mais finalement, il y a plein de chose à dire dessus.

Je suis assez d’accord avec ton premier paragraphe, quand tu dis que les blogueurs retournent leur veste très rapidement. Ils critiquent les voisins, alors qu’ils font pareil quelques jours plus tard.

Cependant, c’est encore plus vicieux que ça. Si j’osais, je ferais une comparaison aux films pour adultes. Tout le monde les critique en public, mais tout le monde en a déjà vu au moins une fois. Pour les billets sponsorisés, c’est pareil : ils assument pas en public, disent que c’est pas biens, mais sont les premiers à en faire.

Cette idée rejoint cependant ta conclusion : des billets sponsorisés ne dérangent pas forcement les lecteurs. C’est le fait de ne pas les assumer qui est irritant !

Jusled dit :

S’attaquer aux billets sponsorisés, c’est un peu comme se battre contre un mammouth avec un club de golf

J’adore cette phrase, je trouve la comparaison excellente. Mais je constate tout de même que les esprits semblent moins fermés avec le temps. Pour preuve, dans ces commentaires, pas encore de personnes réfractaires.

Julien Guyomard [w] dit :

@Alain :

Je comprends ta comparaison, mais ce n’est à mon goût pas exactement la même chose. D’un coté, les gens cherchent à cacher leurs actes, de l’autre, ils veulent les justifier. Il y a dans les deux cas une certaine hypocrisie, mais elle s’exprime de deux manières différentes, non ?

@Jusled :

Je fais la même constatation, je m’attendais réellement à des commentaires moins calmes. Plus durs, plus méchants. Finalement, non. Tant mieux.

Centelm [w] dit :

Tiens ça me rappelle dernièrement que Millenium (la communauté de joueurs) a tenté le coup sur son site en introduisant un article ventant les légendaire mérites du l’antivirus Norton.
Ils se sont fait moucher (comme les virus) par les commentaires avant que l’auteur n’explique plus en détail :

« Norton est notre Head Sponsor, n’attendez pas qu’on fasse de la pub pour Avast ou tout autre antivirus.
L’article montre de façon clair qu’un bon antivirus est indispensable pour limiter les risques de vol de compte. Personne ne le contredira et tout ce qui est dans l’article est rigoureusement correct.

Notre rôle est de montrer que Norton est un excellent antivirus (ce dont personne ne doute), ce n’est évidemment pas le seul et je suis certain que vous trouverez celui qui vous paraît le plus efficace en fonction de votre budget.

Les visiteurs sont plutôt satisfaits quand Norton donne des logiciels gratuits ou des lots à gagner comme des ordinateurs (il y aura encore 5 antivirus à gagner la semaine prochaine). Je pense qu’il n’y a pas lieu à s’offusquer de quelques actualités « orientés » en compensation. »

Un autre genre d’article sponsorisé?

Simon [w] dit :

Il y a d’autres moyens bien plus intelligents de monétiser un blog ou un site. Et d’autres parts il y a des moyens beaucoup moins cher que de faire jouer la soi disant influence des blogueurs pour imposer un produit. Je pense que d’ici à deux ans les agences vont s’en rendre compte et qu’on ne parlera plus de billets sponsorisés. Probablement que les liens vont revenir en force, en mettant de coté l’aspect qualitatif du contexte dans lequel il est cité. Mais franchement les blogueurs doivent bien calculer que mettre une bonne couche de liens sponsorisés sur un vrai blog qui marche vraiment est beaucoup plus rentable. Un billet bien pensé et placé fait largement le prix d’un sponso, au bout d’une durée de vie de 6 mois à un an, deux ans maxi.

CédricADW [w] dit :

C’est marrant toute cette philosophie à chaque fois qu’on parle de billet sponsorisé. Comme je dis à chaque fois, ceux qui se plaignent, ce sont les jaloux ! C’est vrai, les mecs sont jaloux de savoir qu’un blogueur peut faire un billet contre de l’argent… Et alors ?

Qu’est-ce ça peut bien leur foutre que se soit payé ou pas ?

P.S : enfin, j’dis ça, j’dis rien moi puisque j’ai jamais fait un article sponsorisé sur Autour du Web !!

Julien Guyomard [w] dit :

@Centelm :
Une autre forme, je ne pense pas. Ca reste du billet sponsorisé. Ensuite, que le blogueur soit payé en espère, ou à travers des avantages ou cadeaux, ça ne change pas grand chose sur sa manière de faire.

@Simon :
Je ne suis pas complètement d’accord avec toi. Du moins d’un point de vue blogueur. Les billets sponsorisés peuvent rapporter beaucoup, vraiment beaucoup. Là, je ne parle pas de petites régies, qui rémunèrent au lance-pierre, je parle de vrais accords, avec des vrais agences de publicité ou directement avec des sociétés.
Pour toucher autant avec de la publicité, pratiquement obligé de retapisser le site avec de la pub. Reste à savoir si c’est beaucoup plus intelligent.

@CédricADW :
En fait, c’est typiquement européen. J’ai rarement vu ce genre de débat sur les blogs américains. Et d’ailleurs, les blogueurs n’ont pas besoin de se justifier. Certains râlent, bien évidement, mais c’est pas aussi prononcé qu’en France.

Simon [w] dit :

Je suis ok point de vue blogueurs : c’est rentable. Mais pour avoir moi même acheté quelques blogueurs en agence pour un site e-commerce dans un secteur très concurrentiel, je dis que ce n’est pas une si bonne opération. Le ROI est plutôt bas, ça fonctionne uniquement pour flatter l’ego et tout au plus créer un léger soubresaut sur la blogo … d’où la nette impression que ces ficelles là vont s »essouffler dans les prochaines années …

Julien Guyomard [w] dit :

@Simon :
Je ne peux te contredire sur ce point (ni même appuyer tes propos, d’ailleurs), n’étant jamais passé de l’autre coté de la barrière. Ma réflexion s’arrêtait au point de vue blogueurs.
Cependant, si l’avenir enterre le billet sponsorisé, je doute que nous retournions aux anciennes méthodes. Non, de nouvelles solutions devraient naître. Peut être plus axées sur les réseaux sociaux, par exemple.

Chris [w] dit :

Tu brasses une problématique sur laquelle tout à déjà été dit.

Soit le blogueur mentionne clairement les choses et fait ce qu’il veut chez lui sans se cacher, soit il cache/bidouille et fait quand même ce qu’il veux chez lui. Après c’est au lecteur de choisir entre rester et partir en fonction de comment il se sent par rapport à la situation. Le côté légal ne regarde que le blogueur qui décide de prendre les risques ou pas.

Par contre personnellement si j’étais un de tes lecteurs je trouverai qu’afficher un compteur RSS de presque 6.000 lecteurs est tout aussi peu reluisant que celui qui se cache du billet sponso ;)

Aurelie [w] dit :

Tu as raison, je suis d’accord avec toi. Prétendre qu’on est pas influencé par le prix d’un article sponsorisé est hypocrite. Le tout est donc de savoir reste le plus objectif possible.

kiedis [w] dit :

Moi je suis pas contre le fait d’avoir un billet sponsorisé dans un blog, mais il faut comme même dire aux gens que c’est sponsorisé avant qu’ils ne cliquent sur l’article en question.
C’est normal que le blogueur veuille gagner de l’argent après tout tenir un site lui coute des sous et du temps, est ce que quand par exemple Cosmopolitan publie deux pages de ‘publireportages’ les gens écrivent au magazine pour dire vous n’avez pas le droit bla bla bla…?’ ben non, il y a une mention espace publicitaire quelque part obligatoirement.

Certes l’argent peut influencer un blogueur mais pas toujours, si on aime pas un produit on est pas obligés d’en parler d’une très bonne façon et rester très neutre pour ne pas se faire taper sur les doigts par l’entreprise, mais parfois il s’agit aussi d’une marque que le blogueur affectione particulièrement pour une raison quelconque et la il est accusé de mesonge…

l'altruiste [w] dit :

Marrant ces discussions sur le billet sponsorisés dans les blogs.

Mais pourquoi dans le blogs c’est génant alors qu’un article sponsorisé par Dassault dans le Figaro, Bouygues au journal de TF1 ou Lagardere sur TF1 çà ne gene personne? (remarquez au passage que 2 sur les 3 refourguent des armes de guerre et pas juste de pauvres Iphones meme pas multitaches…)

L’indépendance des points de vue ne vaut que sur les blogs?

Ninoochat [w] dit :

Et si on ne gagne que quelques centimes, on peut enlever la mention « billet sponsorisé » ?

Julien Guyomard [w] dit :

@Ninoochat :

Un billet sponsorisé pour quelques centimes seulement ? C’est plus de l’exploitation là, c’est de l’arnaque :)

Cela dit, pour répondre à la question, la mention n’est à mes yeux pas liée au montant de la facture.

Ninoochat [w] dit :

Ben je me suis inscrite a ebuzzing et j’ai diffusé une vidéo sur la contraception et pour le moment j’en suis à 0.22 € (0.02 € par vues) Donc je crois que je vais attendre qu’ils me proposent des articles « écrits » (40 € c’est déjà mieux) !

Julien Guyomard [w] dit :

@Ninoochat :

Ah oui, mais dans ce cas, c’est inscrit noir sur blanc sur la vidéo, qu’elle est sponsorisée ? Enfin, ebuzzing était très réglo là dessus, si mes souvenirs sont bons. Donc dans ce cas, pas de soucis.

Ninoochat [w] dit :

Oui c’est écrit sponsorisé par l’INPES mais je pensais que ça rapportais plus :D ! Tant pis.

christophe [w] dit :

Joli article qui tord le coup au passage à cette idée de pseudo liberté : un article sponsorisé n’est évidemment que de la publi-information, en d’autres termes une campagne publicitaire déguisée (rappelons qu’in fine, c’est l’entreprise testée qui paie le blogueur par l’intermédiaire d’une agence). Il faut donc être crédule pour penser qu’on peut critiquer une entreprise et se faire payer par elle…

Il me semble que ce débat renvoie au fait que les blogueurs se prennent pour des journalistes… sans assumer aucune des règles de cette profession : le B-A-BA de la déontologie journalistique, c’est évidemment de ne pas recevoir d’argent d’une partie prenante…
Ah, les blogueurs préfèrent se voir en Albert Londres défendant la liberté d’expression plutôt qu’en page de pub ! C’est dommage, la publicité n’a rien de honteux et rajoute un peu de beurre dans les épinards pour nombre de blogueurs…

Quoi qu’il en soit, ne jetons pas la pierre aux blogueurs… mais aux lecteurs : c’est parce qu’il y a un public crédule qui gobe la publi-information des magazines ou les billets sponsorisés que l’hypocrisie du système perdure !

Mag [w] dit :

Commentaire un peu tardif certes, mais je suis en pleine recherches d’infos et d’avis sur les billets sponsorisés et liens achetés.
Pour ma part, j’aurais du mal à parler d’un produit que je n’ai pas essayé. Ainsi, je veux bien être payée 2500 euros pour parler de Windows Vista, mais il faut me le fournir et m’autoriser à avoir un esprit critique. Sans quoi, ça ne m’intéresse pas. XD

Halnawulf dit :

Je me suis fait traiter de « fou » par Thomas Rivière, fondateur et animateur de COMICS PLACE Place, parce que je lui parlais d’éthique quand des liens à l’intérieur de ses « articles » sur les livres qu’il avait lu et apprécié menaient directement sur Amazon.fr sans que cela soit indiqué.

L’art. L.121-1 du code de la consommation appelle çà une pratique commerciale trompeuse.

l’art. 20 de la LCEN (loi sur la confiance dans l’économie numérique) ajoute que “la publicité sous quelque forme que ce soit (…) doit pouvoir être identifiée comme telle” notamment quand elle est “accessible par un service de communication au public en ligne“.

J’ai trouvé ces références dans cet article :

http://novovision.fr/?Les-billets-sponsorises-une

La publicité ne me gène pas, tant qu’elle est clairement identifiée. On a effectivement le choix de passer son chemin.

Esther Baruchel [w] dit :

On me propose de rédiger des articles sponsorisés sur mon blog http://www.estherbaruchel.com et on me demande de fixer mon prix. Je n’en ai aucune idée… Quelqu’un peut-il me donner une idée, au moins une fourchette basse et haute de ce qu’on est en droit de demander ? (Je suppose que cela dépend du traffic sur le blog ?).

Ninoochat [w] dit :

Demande 10000€ tu verras bien…

Acouphènes traitement [w] dit :

@Esther : Tu peux aller inscrire ton blog sur un site comme :
http://www.ebuzzing.com

A partir de quelques données fournies lors de l’inscription ça pourra te donner une idée…

Laisser un commentaire

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>